Prix Contessa 2018: Yanick nommé meilleur styliste hommes de l'année

 PHOTO: SIMON BONNALLIE MAQUILLAGE: CATHERINE BRUNELLE COUPE, COIFFURE ET STYLISME: YANICK CHARTRAND-KRAVITZ

PHOTO: SIMON BONNALLIE
MAQUILLAGE: CATHERINE BRUNELLE
COUPE, COIFFURE ET STYLISME: YANICK CHARTRAND-KRAVITZ

Dimanche dernier, une partie de l’équipe du salon s’est rendue à Toronto pour assister au gala du concours Contessa 2018, l’un des concours les plus prestigieux en coiffure au Canada.

Comme vous le savez surement, notre cher Yanick était finaliste pour la catégorie Styliste hommes. C’est donc avec une immense joie que nous vous partageons la bonne nouvelle : Yanick a gagné! Ce fût une soirée forte en émotions et nous sommes si fiers de notre collègue.

Le lendemain de sa victoire, nous avons saisi l’occasion de lui poser quelques questions à propos de son expérience. Voici ce qu’il nous a raconté :

 Yanick avec son prix du meilleur styliste, catégorie hommes

Yanick avec son prix du meilleur styliste, catégorie hommes

1. Félicitations! Tu as gagné le prix de Styliste hommes de l'année au gala Contessa 2018. Comment as-tu réagi lorsqu'on a prononcé ton nom?

La catégorie pour laquelle j'étais sélectionné est, selon l'animateur de la soirée, une des catégories les plus populaires. Ils l'ont donc gardée pour la fin! L'attente fût longue et j'étais fébrile! J'étais surpris d'entendre mon nom, même si j'avais confiance en mon travail; tous les finalistes ont fait du bon travail et c'était un honneur d'être parmi eux.

2. Parle-nous des coupes que tu as soumises au concours. Peux-tu nous en décrire le style?

J'ai puisé l'inspiration de ma collection dans les différentes campagnes publicitaires de Calvin Klein des années 90.

Malgré la popularité du « fade », j'avais envie d'exploiter autre chose, jouer avec la longueur et la texture des cheveux. Je pense que dans les prochains mois, on risque de voir davantage de cheveux moins courts.

3. Quel est le processus pour participer à ce genre de concours?

Je pense qu'il faut avoir une vision globale pointue, une idée précise du résultat final, pas seulement au niveau des cheveux, mais au niveau du stylisme, du rendu des photos, du cadrage, de la lumière, et aussi du casting des modèles.

Évidemment, lorsque tout est déterminé et clair, il faut prendre les décisions en conséquence. Les moodboard aident beaucoup à préciser son idée. Il est primordial de communiquer clairement ses idées au photographe, ce qu'on aime et aussi ce qu'on ne veut surtout pas!

Lorsque je suis derrière ma chaise, le vrai boss, c’est le client (...). Lors d’un projet créatif comme cette collection, c’est pour soi avant tout qu’on le fait!

4. Pourquoi était-ce important pour toi de participer au concours Contessa?

Il s'agit avant tout d'une opportunité de créer un projet pour se dépasser. Ça permet de travailler pour soi, sans les contraintes que le travail en salon nous impose parfois! Lorsque je suis derrière ma chaise, le vrai boss, c'est le client. L'objectif premier est qu'il soit satisfait. Lors d'un projet créatif comme cette collection, c'est pour soi avant tout qu'on le fait!

5. Comment as-tu célébré ta victoire?

 L'équipe du salon Brossés au gala du concours Contessa 2018

L'équipe du salon Brossés au gala du concours Contessa 2018

Une partie de l'équipe a pu venir à Toronto, c'était donc vraiment formidable d'être bien entouré pour un moment important! Une fois la remise de prix terminée, nous avons festoyé à « l'after-party » du Contessa, au centre-ville de Toronto, où j'ai pu prendre le temps d'assimiler ce qui venait de se passer.

Bravo, Yanick!